Vous me donnez l’opportunité de venir ici avec une autre identité, celle de la région de Thiès. Je me réjouis de constater que vous cheminez agréablement avec la chambre de commerce, la chambre des métiers, l’administration territoriale

Pour sa part, le ministre Ndèye Tické Ndiaye Diop a préféré la discussion directe avec les organisateurs, plutôt que de lire un discours. Elle leur a témoigné sa satisfaction. « Vous me donnez l’opportunité de venir ici avec une autre identité, celle de la région de Thiès. Je me réjouis de constater que vous cheminez agréablement avec la chambre de commerce, la chambre des métiers, l’administration territoriale, le chef de centre de Thiès Djiby Sy, le conseiller technique de ma sœur et collègue Aminata Assom Diatta, ministre du commerce.

« Participer à cette 28ème édition de la Fidak est un honneur », estime le ministre

« Pour moi participer à la 28ème édition de la foire internationale de Dakar est un honneur pour moi. En effet, c’est une foire chargée d’histoire. J’ai été séduite par le potentiel que vous avez combiné grâce à votre savoir-faire. Cet esprit artisanal qui se trouve chez les femmes et les hommes qui transforment les poissons, les légumes, et les fruits est à saluer et à encourager. J’ai vu les produits exposés qui sont typiquement local, de même que la vannerie qui fait partie de nos accessoires-maison. Je salue surtout votre ingéniosité à fabriquer d’autres produits très prisés, notamment les boubous, les chaussures, l’encens, entre autres. Tout cela dénote de votre savoir-faire. Et c’est cela toute l’importance du consommer local quand on sait que l’économie reposer aussi bien sur le consommer local ».

Ndèye Tické Ndiaye Diop a aussi loué la prouesse des artisans « qui sont parvenus à valoriser ce qu’ils ont transformé et créé des emplois. C’est surtout cela qui apporte la croissance dans notre économie. Ce qui rejoint le rêve du président Macky Sall qui veut digitaliser le secteur agricole à travers mon département, les économies numérique et des télécommunications. Il nous a demandé d’industrialiser pour que les femmes puissent avoir l’accès au financement ». Le ministre a rassuré les autorités consulaires en leur promettant que « désormais, vous organiserez votre journée chaque année », avant de saluer le maire Talla Sylla.

post

Vous me donnez l’opportunité de venir ici avec une autre identité, celle de la région de Thiès. Je me réjouis de constater que vous cheminez agréablement avec les chambres consulaires

Le partage de l'info