Il ya risque de pénuries si les frontières terrestres restées fermées selon les éleveurs et vendeur de moutons

À deux semaines de la fête de Tabaski, les vendeurs se sont déjà installés, prêt ainsi à servir le peuple sénégalais. En cette période de pandémie, ils rencontrent de nombreux de difficultés notamment la fermeture des frontières, qui sera réouvert ce 15 juillet. La consommation des aliments de bétail reste aussi un problème majeur, car disent ils être députés par le cherté d'un sac d'aliments.
Mais les vendeurs d'aliments trouvent normal les prix. Selon eux, c'est le manque de pluies qui est à la cause de cette hausse. Les vendeurs fustigent aussi l'insécurité des lieux et appellent les autorités pour plus de considération. Autres acteurs, les acheteurs! Ils se disent insatisfait du manque de moutons constaté cette année et déplorent aussi la cherté des prix .

post

À deux semaines de la fête de Tabaski, les vendeurs se sont déjà installés, prêt ainsi à servir le peuple sénégalais.

Abdoul Aziz Gueye