Les professionnels du bétail et de la viande se sont réunis ce mardi 7 septembre à la CCIATH (Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Thiès).

Babacar NDIAYE, secrétaire général de l’Association des professionnels du bétail et par ailleurs Président de la commission élevage à la CCIATH est revenu en détail sur la problématique soulevée « La ville de Thiès n’a qu’un seul foirail qui existe depuis 1957, mais sans crier gare des autorités du service domaine sont venus nous le confisquer sous prétexte que c’est une propriété de l’Etat. Ainsi, ils ont enlevé tous nos matériaux pour commencer à morceler le site. Et nous condamnons avec la dernière énergie cet acte odieux, le foirail est un outil de travail pour nous et nous n’accepterons jamais que notre dignité soit piétinée. » a-t-il affirmé. Il sera suivi par Ousmane KA, le représentant du foirail du marché central qui  a expliqué les problèmes auxquels ils sont confrontés « nous rencontrons énormément de difficultés, au marché central de Thiès, nous ne disposons pas d’espace pour mener nos activités. Il y a un remue ménage pas possible, les vendeurs de poissons, de poulets et nous éleveurs cohabitons dans le même environnement.  C’est pourquoi les autorités compétentes doivent nous rendre notre foirail nous n’en pouvons plus», a-t-il laissé entendre. 

Mame Ndigeul Mangassa

post

Les professionnels du bétail et de la viande se sont réunis ce mardi 7 septembre à la CCIATH (Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Thiès).

Le partage de l'info