« Le nouveau gouvernement laisse en rade les véritables pionniers de Thiès que sont Ndèye Tické Ndiaye Diop, Talla Sylla, Abdoulaye Dièye, Seynabou Ndiéguène, Augustin Tine, Ousseynou Diouf… »

post Après la formation du nouveau gouvernement et l’implication des ténors du parti Rewmi dans la gestion de l’action publique, je suis déçue. Je suis la Thiessoise vivant à Dakar qui observe la vie politique de mon pays, particulièrement celle de ma ville Thiès. Il est de coutume après chaque élection présidentielle, que le président nouvellement élu lance un appel à l’endroit de la classe politique pour lui demander de se retrouver autour d’un gouvernement d’union nationale pour servir l’intérêt du peuple. Dommage que dans mon pays, les combines sont au sommet de toutes les tractations politiques. Après la proclamation des résultats des présidentielles de 2019, Idrissa Seck avait crié à un vol des élections. Aujourd’hui il intègre le « Macky » et sans gêne, prenant comme prétexte la pandémie du Covid-19. Je me souviens, il y a de cela cinq mois, j’avais publié une contribution sur les prouesses de l’ex-ministre, porte-parole du gouvernement, Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop qui avait déployé de gros moyens dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

Lorsque le président Sall a lancé un appel pour le plan de résilience, elle a été le première autorité à se déployer sur le terrain avec des moyens colossaux. Toutes les couches ont été prises en charge. Elle a fait un travail remarquable au sein de son ministère, matérialisant même la solidarité gouvernementale à travers ses actions sociales. Alors, comment former un gouvernement sans elle ? Pire, le poste qu’elle occupait est échu à un Thiessois qui hier avait dit non à la vision du président de la coalition Benno Book Yakaar. Le maire Talla Sylla s’est distingué dans sa logique de combat pour une représentation municipale digne de nom, comparé aux absentéismes répétés d’Idrissa Seck. Talla avait bien contribué à la lutte contre la pandémie, en initiant les -Wagnous Daaras-. Pourquoi former un gouvernement avec l’ancien poulain de Wade en lieu et place du poulain de Macky Sall, Talla Sylla ? Et qui plus est, a chanté partout que Macky Sall est son ami ?

Aujourd’hui, on dirait qu’il est laissé en rade par le système, ce qui pour moi, est loin d’être élégant dans une république de valeur.

Le cas d’Abdoulaye Dièye, ce jeune opérateur économique et responsable du mouvement Siggi Jotna, est bien présent à Thiès dont il est le maire honoraire de la ville. Il a toujours été sur le terrain, à côtés des moins nantis. Il a eu à déployer de gros moyens pour lutter contre la pandémie. Très actif, il est toujours dans le cadre du Benno Book Yakaar. Dommage qu’il ne voir rien venir de la part de l’Etat, mais ne démord pas pour autant. Il est l’un des plus jeunes politiques qui a un langage d’unificateur et de rassembleur depuis 2016. Tout comme notre sœur Seynabou Ndiéguène qui est une pièce maitresse de l’Apr, du fait qu’elle est la seule femme du parti qui siège au Secrétariat exécutif au niveau national. Depuis 2012, elle est Pca et ses actions politiques et sociales sans regret, surtout qu’elle est de la lignée maraboutique d’Elhadj Ahmadou Barro Ndiéguène. Elle croit toujours au « Macky ».

Le ministre Augustin Tine, qui a été mis à l’écart ne le mérite pas, lui qui a toujours combattu Idrissa Seck et fait de bons résultats électoraux ! Alors, pourquoi vouloir le mettre hors du palais au moment où Ndamal Cadior Idrissa Seck fait ses va-et-vient dans le palais comme si de rien n’était ? Un jeune Apériste Ousseynou Diouf, cadre des impôts et domaines qui, après avoir fait sa rentrée dans la boite, s’est inscrit pour se faire un gros CV. Il a mis tout ce qu’il avait dans le parti depuis son compagnonnage avec le ministre Thierno Alassane Sall. Ousseynou Diouf continue de croire en son mentor Macky Sall qui malheureusement, semble l’avoir mis aux oubliettes. Pourtant, il a fait bien des actions d’ordre social sans tricherie ni tintamarre. Cette situation pouvait venir sans faire de dégâts et mettre le pays sur les rails de l’émergence, mais je n’ai plus espoir et je suis sûre qu’il y a beaucoup de jeunes cadres dans l’Apr et le Benno et même de l’opposition qui méritent des responsabilités étatiques et envoyer tous les vieux renards à la retraite.

Je tiens à féliciter le nouveau ministre Dr Papa Amadou Ndiaye qui pour moi a attendu le temps qu’il faut pour être ministre. Il a investi des centaines de millions pour le parti et les Thiessois. Pour conclure, je me pose la question de savoir si Idrissa Seck qui dit parler avec Macky Sall depuis 14 mois, n’a pas demandé la tête de l’ancien DG de la Poste Ciré Dia, lequel commençait à avoir une maturité politique ?

post

Pour conclure, je me pose la question de savoir si Idrissa Seck qui dit parler avec Macky Sall depuis 14 mois, n’a pas demandé la tête de l’ancien DG de la Poste Ciré Dia, lequel commençait à ...

Le partage de l'info