Des conseillers municipaux minimisent les directives d’Idrissa Seck et choisissent Elhadj Cissé Bèye pour remplacer feue Astou Diène

post Après le décès de la 2ème adjointe du maire, feue Astou Diène, le conseil municipal a procédé à son remplacement, en présence de l’autorité administrative. et du maire Pape Diop. Un choix très difficile pour les Rewmistes qui ont voulu conserver le siège avec quatre postulants, à savoir Aïchatou Ndiaye (Hersent), Dame Thiam (Diamagueune), Maimouna Sow (Diamagueune) et Elhadj Cissé Bèye (Cité Senghor ). Il aura été très difficile de choisir quand on sait que chacun des conseillers prétendants ne voulait lâcher du leste, malgré les directives du président Idrissa Seck, qui avait proposé Maimouna Sow de Diameguene du fait que cette dernière s’était beaucoup investit pour le Parti et qu’elle était très liée à la défunte.

Néanmoins, au terme d’une médiation des hauts responsables du parti Rewmi, les conseillers Dame Thiam et Aissatou Ndiaye se sont pliés aux directives de leur patron, contrairement à leur collègue Elhadj Cissé Bèye qui a campé sur sa position et a fait face à Aïchatou Ndiaye.ainsi donc, il fallait recourir à une élection au terme de laquelle sur les 57 conseillers municipaux, seuls 15 ont respecté les directives du parti Rewmi en votant en faveur de Mme Maimouna Sow et un bulletin blanc. Au terme de cette joute, le beau-frère de l’honorable député Mme Garmy Fall, Elhadj Cissé Bèye a fini par remporter le vote avec 41 voix. Il a été installé au poste de 2ème adjoint du maire. Une attitude annonciatrice que les choses ne seront plus comme avant au sein du parti REWMI.

post

Elhadj Cissé Bèye a fini par remporter le vote avec 41 voix. Il a été installé au poste de 2ème adjoint du maire.

Le partage de l'info