Les premiers éléments de l'enquête sur la mort de Seynabou Ka Diallo montrent que l'étudiante de l'UGB a été lâchement assassiné.

post Libération a fourni une information dans l'édition de ce samedi, rapportant que la victime présentait des marques "d'extrême violence", notamment sur la tête, l'abdomen et le cou. Le journal a annoncé qu'une autopsie du corps de la jeune femme serait pratiquée samedi. Cela révélera la nature de ses blessures et si elle a été violée avant d'être tuée. Seynabou Ka Diallo de Bambey est élève à la 31ème UGB S2ATA UFR. Elle est portée disparue depuis mercredi dernier. Sa disparition inquiète ses camarades, qui ont émis des avis de recherche. L'équipe de recherche (Gendarmerie) de Diama les informera que le corps de l'étudiant a été retrouvé à Ndiawdoun, un village à 5 km de l'université.

post

le corps de l'étudiant a été retrouvé à Ndiawdoun, un village à 5 km de l'université

Le partage de l'info