Les conseillers municipaux de la commune de Thiès-Ouest ont fait face à la presse ce lundi 22 janvier 2024, pour alerter la population sur la gestion « nébuleuse du maire ».

Ils interpellent aussi les instances de contrôle de l'État du Sénégal pour faire cesser cette situation.

Selon l'un des membres du bureau municipal, depuis son installation, le maire de la commune s' inscrit dans une démarche partisane, excluant du coup ses alliés durant la campagne électorale. Pire, il déclare avoir découvert plusieurs malversations dans la gestion des affaires de la commune, notamment l'affectation d'une partie du foncier faite à l'insu du bureau municipal. Qu'une telle situation porte préjudice aux populations de la commune de Thiès à qui le maire doit rendre des comptes sur une telle affaire.

Il dénonce l'absence de rapport de l'audit du foncier, entamé il y a deux ans, de la commune de Thiès Ouest et le doute même des compétences du cabinet chargé de l'étude.
M. Gilbert Samb, porte-parole du jour, ajoute que le conseil municipal de la commune n'est ni consulté ni encore moins informé des marchés conclus par la mairie. Un tel fait méconnaît de facto les règles de passation des marchés et de fonctionnement des conseils municipaux dans les communes.

Les méthodes utilisées par le maire dans la gestion de la commune manquent de transparence et frôlent même le détournement, selon l'un des conseillers.

Les autres participants ont à tour de rôle chargé lourdement le maire et appelé les populations de la commune à demander des comptes à ce dernier.

Ahmadou Diop

post

Par ailleurs, ils déclarent saisir les instances dédiées afin de dénoncer les agissements du maire Mamadou Djité et n'excluent pas de saisir aussi la justice pour solder leurs comptes avec le maire.

Le partage de l'info