Dans une interview accordée à la rédaction d'Actu Thiès, le professeur Ibrahima Faye affirme que la femme peut effectuer le sacrifice du bélier si l'homme n'est toutes fois PAS disponible à faire le geste sacré.

Il est revenu sur l'historique de la fête de Tabaski qui selon lui, le mouton que Dieu fit descendre au moment où Ibrahima s'apprêtait à sacrifier son fils Ismaïla, sur la recommandation divine, se nomme "Djiérir". Il rajoute " « Une Femme Peut Égorger Le Mouton De Tabaski », Déclare Le Professeur Ibrahima Faye.
'' Selon le professeur, la Tabaski est une obligation pour tout musulman qui en a les moyens.



Après la prière effectuée à la mosquée, chaque père de famille a l'obligation dégorger un mouton, symbolique pour ce grand jour. Ainsi, Ibrahima Faye déclare que « le mouton doit être en bon état et selon les principes recommandés par l'islam ».



Abdou Aziz Guèye

post

Dans une interview accordée à la rédaction d'Actu Thiès, le professeur Ibrahima Faye affirme que la femme peut effectuer le sacrifice du bélier si l'homme n'est toutes fois PAS disponible à faire le g

Le partage de l'info