A cet effet, Adja Seynabou Ndiéguène, petite fille d’Elhadj Ahmadou Barro Ndiéguène y prépare des repas qu’elle distribue dans les foyers religieux de la ville.

Le mois du Ramdan est béni par le Tout Puissant Allah. A cet effet, Adja Seynabou Ndiéguène, petite fille d’Elhadj Ahmadou Barro Ndiéguène y prépare des repas qu’elle distribue dans les foyers religieux de la ville. Elle s’est illustrée lors du foulkou à Ndiaréme où elle a convoyée des repas en faveur des fidèles mourides. Elle a répété la même pratique, avec son père, actuel khalife de la famille, Serigne Mounirou Ndiéguène.

Ce vendredi 15 mai 2020, la Pca du Petit train bleu a invité les jeunes de la mouvance présidentielle et des chanteurs religieux pour partager avec eux ce qu’elle appelle « Iftar » de l’Emergence (Ndogou de l’émergence). « Ce sont des moments que je compte toujours partager avec les Thiessois parce qu’il me plait de les voir réunis ici en ce moment de dévotion. Cette année, autour du plat, nous parlons de sensibilisation sur les gestes barrières pour barrer la route au Covid 19 ».

Après avoir dirigé la prière de 19 heures, le « Grand Serigne de Thiès » a fait un témoignage élogieux à l’endroit d'Adja Seynabou Ndiéguène. « Adja Seynabou Ndiéguène a deux sur elle. Elle est dans le temporel et le spirituel », a-t-il dit. Cette rencontre a enregistré la présence de la quasi-totalité des jeunes et des femmes du Bby.

post

A cet effet, Adja Seynabou Ndiéguène, petite fille d’Elhadj Ahmadou Barro Ndiéguène y prépare des repas qu’elle distribue dans les foyers religieux de la ville.

Le partage de l'info