Les sages conseils de Serigne Khadim Ngom à l'endroit du président de la République Bassirou D. Faye

Le marabout Serigne Khadim Ngom, à l'occasion d'une cérémonie organisée dans son village, a profité de la séance pour revenir un peu sur la situation du pays et donner certains conseils au Président nouvellement élu.
Dans son discours, le Marabout est revenu longuement sur les difficultés que rencontrent les Sénégalais, notamment la hausse des denrées de premières nécessités, le chômage endémique des jeunes et les spoliations foncières. Pour lui, le Président Bassirou Diomaye Faye a du pain sur la planche, car il a été promu par les jeunes, à la suite de farouches luttes contre le pouvoir, pour leur soulager des difficultés auxquelles ils sont confrontés. Par conséquent, il devient obligatoire pour lui d'avoir une posture républicaine et non partisane afin de ne pas subir le même sort que ces prédécesseurs.Selon lui, l'une des premières décisions que doit prendre le nouveau gouvernement va porter sur la question de l'habitat et de la baisse des denrées de premières nécessités. Ces questions relèvent d'une extrême urgence pour le Sénégal, car les pères de famille sont en train d'en payer les pots.
L'autre aspect à prendre en compte, selon lui, est la situation des infrastructures de santé et la prise en charge des malades. Le défaut d'infrastructures est source d'aggravation voire même de décès pour certains patients, de même que le manque d'argent pour se soigner.
Il appelle aussi la population sénégalaise à davantage travailler pour construire avec le Président élu ce projet, car il est évident qu'un peuple fainéant ne peut jamais construire quelque chose de grand.
Relativement au statut des étrangers, il propose un système qui permet de leur imposer d'investir au Sénégal au moins 35 % de leur revenu. Ce pourcentage sera considéré comme un investissement dans le pays.En plus, il faudra, pour le nouveau gouvernement, remettre à neuf ou réparer toutes les infrastructures routières sur l'ensemble du territoire afin de lutter contre les accidents et aussi préserver l'état des véhicules.
Relativement au foncier, il milite pour un accès à tout Sénégalais à une parcelle de terre et aussi aux paysans à l'accès à la terre et aux semences.
Les propositions du Marabout ont porté sur tous les secteurs d'activités économiques et sociales du pays. Pour lui, le développement du pays dépend du développement des secteurs précités, mais aussi de l'intégrité des hommes politiques, religieux… 
Par ailleurs, il est revenu sur les difficultés rencontrées au sein du village qui n'a pas de lycée ni une piste goudronnée ni un poste de santé alors qu'il abrite plus de 5000 personnes.Il appelle ainsi les autorités à prendre en compte de façon prioritaire la construction de l'axe Bambey-Ndol-Fissel-Mbadane et la construction d'un forage dans le village.

post

Pour lui, le développement du pays dépend du développement des secteurs précités, mais aussi de l'intégrité des hommes politiques, religieux

Le partage de l'info