Ce jeudi 25 févier 2021, la présidente du Groupe d’initiative pour le progrès social GIPS/WAR Mme Julie Cissé et les organisations de femmes ont reçues des officielles de l’Union Africaine dans un hôtel de la place pour l’approbation des 15 points de la charte.

Une occasion pour eux de revenir sur les acquis de Kilimajaro. La rencontre de kilimandjaro pour l’accès des femmes à la terre à l’autonomisation économique des femmes panafricaine. Cette grande rencontre est appelé « dialogue de haut niveau ». La charte de l’UA contenant 15 demandes précises a été intégralement officialisée dans la politique foncière, agricole, économique.... Et selon Mme Julie Cissé GIPS/WAR, le Sénégal fait partie des premier pays qui ont accepté de donner des terres cultivable pour les femmes. Les participantes ont loué l’approbation de la charte de l’UA, mais ont surtout fait preuve d’une ténacité et d’une détermination à toute épreuve pour s’assurer que leur voix était entendue. Leur combat n’aura pas été vain. En effet officiellement approuvé la Charte des revendications rédigée par la grande assemblée des femmes des zones rurales. La Charte, qui comprend 15 revendications spécifiques, aborde le droit pour les femmes d’utiliser, de contrôler, de posséder, d’hériter et de disposer de leurs terres et ressources naturelles, dans le but ultime de favoriser l’autonomisation des femmes de tout le continent », a-t-elle expliqué.
Mme Julie Cissé a profité de cette tribune pour présenter ses condoléances suite à la disparition de notre confrère Mbaye Ba décédé cette semaine.

Fambaye Binta Bâ TOURE

post

Ce jeudi 25 févier 2021, la présidente du Groupe d’initiative pour le progrès social GIPS/WAR Mme Julie Cissé et les organisations de femmes ont reçues des officielles de l’Union Africaine...

Le partage de l'info