J'avais adressé une lettre au président de la République Macky Sall, mais rien.

Âgée de 35 ans, Adja Anna Faye porte par devers d’elle une licence en marketing communication qu'elle a obtenue après un long investissement de ces parents, de la garderie à l’université. Mais aujourd'hui, cette jeune dame se dit désemparée parce que n'ayant pas trouvé un emploi. Elle dit faire un clin d’œil à la Première Dame Marième Faye Sall.

Cette habitante du quartier Lazaret (Thiès-Ouest) dit faire appel à la communauté mouride pour obtenir en emplois digne, non sans appeler l'opérateur Cheikh Amar, le patron de Futur Média, Youssou Ndour et le chanteur Wally Seck, pour ne citer que ceux-là. « Je suis vraiment découragée du fait que depuis que j'ai eu ma licence, j'avais fait des recherches pour obtenir un emploi, mais rien. Je suis même allée à Dakar pour vendre des produits en promotion dans les quartiers, mais je n'arrive pas à trouver le confort », dit-elle.

C'est pour cette raison qu’elle lance un appel aux bonnes volontés pour l'aider à trouver un travail. « J'avais adressé une lettre au président de la République Macky Sall, mais rien. Aujourd’hui, je lance un cri du cœur à mon homonyme la première Dame Marième Faye Sall pour qu'elle m'aide à matérialiser ce que j’ai appris et ainsi servir pour le développement de mon pays », a-t-elle souligné.

post

Âgée de 35 ans, Adja Anna Faye porte par devers d’elle une licence en marketing communication qu'elle a obtenue après un long investissement de ces parents, de la garderie à l’université.

Le partage de l'info