Lors de la cérémonie officielle du Gamou de Cheikh Nehma Aidara célébré dans la région de Thiès, le gouverneur de la région qui était venu présider la rencontre n’a pas manqué d’évoquer dans ses propos l’insécurité notée ces temps-ci dans ladite région.

Au début de ses propos, le Gouverneur Oumar Mamadou Baldé a transmis le message de salutations des autorités étatiques à la famille de Cheikh Nehma Aidara représentée par Cheikhna Cheikh Nehma et à l’ensemble des invités venus du Sénégal et de la sous-région. Il a rappelé son compagnonnage avec la famille Khadriya, qui a débuté depuis qu’il était Gouverneur du département de Thiès, marqué par de nombreuses réalisations. Selon lui, la famille Khadriya fait partie des familles maraboutiques les plus remarquées au Sénégal. Et que les valeurs humaines notamment la loyauté, l’ouverture d’esprit et la modernité qu’incarnent le Khalife Cheikhna Ch. Aidara n’est que le reflet de la bonté de cette famille. Il a exprimé toute sa satisfaction à l’endroit du Khalif qui ne ménage aucun effort dans l’enseignement et l’éducation des hommes. Quand conséquence, il estime que des hommes semblables au Khalifa Khadriya doivent être soutenus par l’Etat dans leur entreprise d’éducation. 
Avant de terminer son discours, M. Oumar M. Baldé, a lancé un message à l’endroit des parents jeunes enfants. Comme il l’a rappelé de sa visite dans les foyers religieux effectuée la semaine passée, le Gouverneur estime qu’il est devenu une nécessité de discuter avec les parents. Selon lui, nous sommes confrontés à toutes sortes de violences dont les enfants sont les victimes. Il pense que les parents doivent prendre leurs responsabilités pour protéger les enfants mais c’est malheureux de voir aujourd’hui des parents qui faillent à leur devoir de surveillance et de protection. Il ajoute que la responsabilité des parents prime sur celle de l’Etat mais si ces derniers négligent l’éducation cela aura des répercussions sur toute la société. Il n’est pas admissible pour un musulman d’avoir des comportements vis à vis de nos enfants.

post

Il interpelle à cet effet toutes les personnes présentes à cette cérémonie à appliquer et transmettre le message à leurs proches car aujourd’hui la lutte contre l’insécurité nous interpelle tous.

Le partage de l'info