Ce samedi 11 septembre 2021, les habitants de l’unité 3 des parcelles assainies de Thiès ont fait face à la presse pour exprimer leur ras-le-bol.

Selon eux, un litige foncier persiste depuis 2005 entre la SN HLM et les habitants de cette zone. Matar DIOUF, coordonnateur du collectif des habitants de Silmang et de Keur Dago nous explique en détail les origines de ce conflit.

« La SN Hlm s’est réveillée un bon matin et nous a présenté un décret prétendant que les 59 hectares ficelés par ce décret appartiennent à la SN HLM. En réalité ce décret est erroné, pour preuve nous avons consulté toutes les institutions pouvant nous édifier sur son authenticité et aucune parmi elles n’a répondu par la positive. » a-t-il souligné.

Actuellement ces populations demandent à la mairie de Thiès de surseoir à toutes les demandes d’autorisation de construction sur ce site.



Mame Ndigueul Mangassa

post

« La SN Hlm s’est réveillée un bon matin et nous a présenté un décret prétendant que les 59 hectares ficelés par ce décret appartiennent à la SN HLM...

Le partage de l'info