THIES, 10 avril 2024 : Au terme des deux rakaas, l'imam Ass Barro Ndieguenne est revenu largement sur les questions d'actualité, notamment la déperdition et les dérives de certains citoyens qui, selon lui, ne pensent qu'à vivre dans la jouissance éternelle alors que la mort est à côté.

Donc nous devons retourner vers les enseignements du Saint Coran pour assainir notre environnement. L'imam Ass Barro Ndieguene est revenu en long et en large sur la sourate 69 du Coran, appelée L'Inévitable. Elle fait partie des petites sourates à caractère eschatologique, situées à la fin du Livre, évoquant le Jour du Jugement. Il cite des versets : « Mangez et buvez en paix au prix de vos œuvres passées. » Quant à celui qui recevra le registre de ses œuvres dans la main gauche, il dira : « Si seulement je n'avais pas reçu le registre de mes œuvres ni connu le bilan de mes actions. » Si seulement ma mort avait été sans retour. Ma fortune ne m'a été d'aucune utilité. Donc, je vous invite à vous débarrasser des mauvaises habitudes, à savoir le mensonge, l'hypocrisie, l'adultère. Le Raamdan est un mois de purification et de bienfait, profitons-nous de ce moment de dévotion et de piété.", a-t-il prêché. Le Khalife Serigne Mounirou Ndieguenne a profité de la tribune pour saluer la constance du Khalife de Thierno Habibou Mountaga Tall, qui a prié à la grande mosquée de Keur Mame El Hadji. Il a également formulé des prières nourries pour un Sénégal de paix et de cohésion tout en rendant grâce à Dieu pour la nomination de leur neveu Birame Souleye Diop comme ministre au sein du gouvernement de Bassirou Diomaye Diakhar Faye.

post

Le Khalife Serigne Mounirou Ndieguenne a profité de la tribune pour saluer la constance du Khalife de Thierno Habibou Mountaga Tall, qui a prié à la grande mosquée de Keur Mame El Hadji.

Le partage de l'info