Dans le cadre des panels organisés le 25 mai 2023 au King Fahd Palace, nous avons recueilli les propos des panélistes.

post Amadou Birahim Gueye qui animé le panel « le notaire et la protection de l’investisseur » souligne que de son point de vue, il y a eu des interventions pertinentes pour les missions de conseils que le notaire doit apporter aux à un investisseur. " En ce qui me concerne, j’ai évoqué le point -l’Etat actionnaire- pour souligner les relation entre L’État et les notaires. Surtout la mise en relation entre les dispositifs des activités forment de l’OHADA et la loi d’orientation sur le secteur parapublic qui régit un tout petit peu les interventions de l’Etat dans le secteur. Cette opportunité que la Chambre des notaires nous a offert est une démarche assez forte au-delà des journées portes ouvertes et je pense qu’il est important de réunir les acteurs, les partenaires pour échanger, de voir comment essayer de parler de la fonction de notariat et aussi de la fonction de droit dans les retombés de l’exploitation du pétrole et du gaz », a-t-il expliqué.

Pour sa part, le président du Conseil de l’Ordre des Notaires du Maroc Hicham Sabiry souligne : « Nous sommes aujourd’hui à Dakar sur invitation de la Chambre des Notaires du Sénégal pour assister aux journées du notariat sénégalais. Notre présence intervient dans le cadre d’un partenariat qui été signé entre nos deux organisations pour partager et échanger sur le notariat qui nous lie. Aujourd’hui nous sommes les précurseurs de la transformation digitale du Système de travail des notaires et nous sommes disposés à accompagner nos confrères sénégalais dans la digitalisation puisque nous avons vu une chambre des Notaires forte capable d’apporter un tonus dans le notariat africain et même mondial », a-t-il expliqué.

L’ancien Bâtonnier de l’ordre des avocats Me Papa Moussa Félix Sow s'est félicité de voir les notaires prendre cette initiative de faire connaître leur métier aux citoyens sénégalais. " Mais également de s’interroger sur leur apport ou protection de l’investissement parce qu'effectivement, le travail du notaire consiste entre autres à rédiger des actes, des contrats, des statuts pour les investisseurs ou même pour toute autre société qui doit être créée. Donc de ce point de vue, c’est important que des notaires puissent d’abord s’imprégner de l’ensemble des mesures nécessaires pour réduire les risques pour l’investisseur, mais également sécuriser justement les accords que les investisseurs font avec les citoyens sénégalais qui sont aussi des hommes d'entreprises », a-t-il expliqué

post

" Nous avons vu une chambre des Notaires forte capable d’apporter un tonus dans le notariat africain et même mondial " (Hicham Sabiry)

Le partage de l'info