Prenant la parole, il a souhaité la bienvenue à ses invités, non sans rappeler les liens qui le liaient avec Feu Amett Saloum Boye et le Cosapad, mais et surtout, de l’affection qu’il n’a cessé de nourrir envers le défunt guide.

post 1987-2021. il y a de cela 34 ans, Feu Amett Saloum Boye, président du Comité de Soutien à l’Action du Président Abdou Diouf (COSAPAD), à la tête d’une très forte délégation, foulait le sol de ce hameau de l’époque, pour les besoins de la cérémonie d’installation de la cellule locale du Cosapad, répondant ainsi favorablement à la demande pressante du jeune leader de l’époque, Mbaye Ndiaye « Ndeuckou ». 34 ans après et le 10 avril 2021, toujours sur la demande du même Mbaye Ndiaye, ce qu’il en reste de la vaillante Jeunesse de Développement du Cosapad (qui a changé d’appellation en devenant l’Association Sénégalaise de Développement) a effectué un pèlerinage dans ce village, pour rendre hommage à son président Feu Amett Saloum Boye. Rappelons-le, ce village a été fondé vers les années 1927 par le vieux Ndongo Diop, plus connu sous le nom de Lamane Ndeuckou. Au fil des ans, la localité s’agrandit pour s’appeler définitivement Ndeuckou-Lamane, dans la commune de Koul (département de Tivaouane).

La délégation de l’Association Sénégalaise de Développement (ASD), forte de ses membres (hommes et femmes), a été conduite par le vice-président Ousmane Diouf, par ailleurs président de la cellule régionale de l’ASD de Louga. Elle a été reçue par le président de la cellule locale de Ndeuckou, Mbaye Ndiaye qui a réussi le pari de réunir tout un village autour de ses hôtes. La fête fut belle dans cette localité pieuse. La cérémonie a démarré par un récital du Saint- Coran, suivie des échanges de propos, sur fond sonore des chants glorifiant le Tout Puissant, Son Prophète Seydina Mohammad (Psl) et des vénérés guides Maodo Malick Sy, Khadimou Rassoul, Cheikhna Cheikh Saad’bou, Seydi Ababacar, Serigne Fallou Mbacké, entre autres guides religieux du Sénégal. Parce qu’en bon organisateur, Mbaye Ndiaye Ndeuckou a eu conscience que toutes les tarikhas étaient réunies dans l’ASD.

Prenant la parole, il a souhaité la bienvenue à ses invités, non sans rappeler les liens qui le liaient avec Feu Amett Saloum Boye et le Cosapad, mais et surtout, de l’affection qu’il n’a cessé de nourrir envers le défunt guide. « C’est grâce au président Amett Saloum Boye que je me suis forgé, tant en politique, qu’en entreprenariat des affaires. Il m’a toujours prodigué de bons conseils. Je ne regrette pas de l’avoir connu et côtoyé. Je lui dois beaucoup. C’est pour le remercier et prier pour que Dieu l’accueille dans son Paradis Céleste que j’ai organisé cette journée de prières pour le repos de son âme ». A ses camarades membres, Mbaye Ndiaye a dit un grand merci. « A notre président Ousseynou Ndarime Diop plus particulièrement sans qui cette journée me serait difficile à organiser. Ousseynou Ndarime Diop n’a pas lésiné sur les moyens et m’a bien soutenu. Je l’en remercie et vous demande de prier en sa faveur pour que la tâche qui lui incombe soit couronnée de succès ».

La responsable des femmes du village, Madame Ndioba Ndiaye a dit la joie de ses sœurs de recevoir l’Asd, non sans émettre le souhait de faire partie de l’Asd. « Nous sommes des femmes rurales laissées en rade, mais avec vous et derrière le président Ousseynou Ndarime Diop, nous gardons grand espoir que nous serons bien encadrées pour mieux nous rendre utiles à la société en développant davantage notre terroir », a-t-elle dit. La présidente nationale des femmes, Madame Yvonne Sangharé leur a promis de plaider leur cause auprès du président Ndarime. A sa suite, le vice-président chargé des Finances de l’Asd Papa Diabel Badiane, parlant au nom de l’épouse et de la famille du disparu a transmis leur message. « Madame Boye par ma voix vous transmet ses remerciements et ses félicitations, pour avoir bien voulu tenu cette journée de prières en faveur à son époux aujourd’hui arraché à son affection. Elle vous dit un grand merci et vous encourage dans vos efforts communs, pour que le legs de notre président ne soit jamais vain », a ajouté Papa Diabel Badiane.

Au nom du président Ousseynou Ndarime Diop, le premier vice-président Ousmane Diouf a dit sa satisfaction devant cette grande mobilisation des militants de l’Asd de Ndeuckou et de leurs sympathisants. « Le président était prêt à venir, mais a été retenu à la dernière minute par une rencontre en haut lieu sur un sujet important, lié à la salubrité de la capitale et de certaines localités du pays. Vous n’ignorez pas que le président de l’Asd qui milite en faveur d’un développement conséquent du pays en général, de nos terroirs en particulier, reste toujours soucieux à la bonne marche de notre entité ». Ousmane Diouf a loué les efforts de Mbaye Ndiaye Ndeuckou « qui ne cesse d’œuvrer pour le rayonnement de sa localité et pour l’épanouissement de ses concitoyens. Le président Ousseynou Ndarime Diop en est conscient et dit s’engager à être à vos côtés pour que Ndeuckou ne soit pas en rade des localités émergentes du pays ».

Au cours des échanges, le président de la commission des Projets, Papa Magaye Diagne a invité les femmes à se rapprocher davantage de leur responsable Mbaye Ndiaye Ndeuckou « surtout que l’Asd, grâce à la vision éclairée de son président Ousseynou Ndarime Diop, est en train d’élaborer des esquisses de projets qui seront au profit des femmes plus que des hommes ». Cette belle fête au village a été marquée par les prières du khalife général de l’Asd. En effet, les membres (les femmes surtout) se sont s’accroupis devant lui pour renouveler leur pacte d’allégeance envers Sa Grandeur. Pour leur part, les populations en raccompagnant leurs hôtes, ne cessaient de les inviter pour un deuxième séjour dans le village de Baay Lamane-Ndeuckou.

post

Prenant la parole, il a souhaité la bienvenue à ses invités, non sans rappeler les liens qui le liaient avec Feu Amett Saloum Boye et le Cosapad, mais et surtout, de l’affection qu’il n’a cessé de nou

Le partage de l'info