« Je demande aux Sénégalais de lire le livre pour mieux comprendre la vision du président Thierno Alassane Sall », conseille Pathé Kébé

La rédaction de votre site préféré est allée à la rencontre des partisans de Thierno Alassane Sall dont les activités de son Parti au niveau de la commune de de Thiès-Est sont coordonnées par Abou Ba. Une occasion pour un des responsables Pathé Kébé, de faire face à notre équipe.

Vous êtes un collaborateur du président du parti dit « La République des Valeurs » dont le chef de file vient de publier un livre sur certains aspects de la République. Quelle appréciation en faites-vous?

« C’est une fierté pour nous d’avoir le président Thierno Alassane Sall comme leader. Son livre est venu à son heure en ce qu’il revient sur la gestion du pays, de Senghor à nos jours. Pour dire qu’il y a eu beaucoup de mal gouvernances. Pour nous, Thierno incarne les valeurs ancestrales sénégalaises qui ont fondé cette jeune nation. Il faut savoir qu’il a contribué à la démocratisation de notre pays. Personnellement, je tiens à dire qu’il a été convaincu par le programme du candidat de la coalition Macky 2012, qu’il s’est battu pour que les Sénégalais lui confient les destinées de notre pays. Ce méga programme -Yonu Yokkuté- devait mettre en avant une gouvernance sobre et vertueuse. Alors, dès son arrivée à l’Artp, il a montré son patriotisme en demandant au président Sall de revoir le salaire des DG. Donc ce livre est une œuvre de notre époque qui doit nous permettre de revoir la gestion de Macky Sall qui a noyé les pouvoir législatif et judicaire dans son pouvoir exécutif. Donc il y a des problèmes, il faut oser dire la vérité ».

Cependant, certaines personnalités fustigent cette démarche de TAS. Que leur répondez-vous ?

Tout simplement qu’ils sont complices de cette dictature. Parce que la constitution de 2016 a bien précisé que les ressources minérale et naturelle en général appartiennent au peuple. TAS a tourné le dos lors de la magouille qui donnait à Total exclusivité de l’exploitation des blocs offshores du Sénégal. Le ministre TAS avait demandé au président Sall de mettre en réserve le bloc offshore de Rufisque pour permettre à la génération future d’en bénéficier. Il y a aussi d’autres zones d’ombres dans ces contrats pétroliers et gaziers que le président Macky Sall, ne voudra jamais dévoiler. Aujourd’hui c’est un livre qui revient sur tous ces aspects. Donc, il n’y a pas de secret d’Etat à divulguer ici et que les gens arrêtent de parler de contre-vérités et prennent le soin de lire attentivement le livre avant de faire des affirmations gratuites.

Au moment où vous prônez la République des valeurs, certains répondent par contre-valeur. Votre sentiment ?

Onde sait que ceux qui s’égosillent sont du côté du pouvoir, oubliant que TAS, est un homme de valeur et de principe. Son comportement est un exemple dans le monde. Il est rare de nos jours de voir un ministre refuser d’empocher de l’argent provenant de la vente des ressources de son pays. Pourtant, Il avait la possibilité de s’enrichir, mais il est un digne fils du Sénégal, qui a des ambitions élevées pour son pays.

Votre dernier mot ?

Je remercie la cellule de communication et je demande aux Sénégalais de lire le livre pour mieux comprendre la vision du président Thierno Alassane Sall.

Assiba Fall

post

« Je demande aux Sénégalais de lire le livre pour mieux comprendre la vision du président Thierno Alassane Sall », conseille Pathé Kébé

Le partage de l'info