Modou Mbaye raconte un pan de sa vie de musicien

post « J’ai reçu les conseils de feu Ibra Kassé, le papa de l’artiste Alioune Kassé, avant d’entamer ma carrière musicale », affirme Modou Mbaye, natif de la commune de Mérina Dakhar (département de Tivaoune). Il est musicien et fait parties des anciennes gloires de la musique sénégalaise. Au cours de notre émission ‘’ A CŒUR OUVERT’’, l’artiste revisite son odyssée à bord du bateau le Joola.

« Je suis née à Mérina Dakhar où j’ai grandi, avant de plier bagages pour Dakar vers les années 1981 pour y trouver un avenir meilleur. Avec ma guitare j’ai rencontré feu Ibra Kassé, le papa de l’artiste Alioune Kassé qui m’a conseillé en me disant qu’avant de me lancer dans la musique, faudrait-il que j’ai un métier d’abord ».

Ainsi, Mamadou Mbaye choisit celui de couturier. Ce qui ne l’empêche pas de poursuivre dans la musique qu’il aime tant. « J’ai eu à jouer dans de grands clubs de musiciens et avec plusieurs artistes de renommée, notamment feu Labba Socé, Zale Seck, et beaucoup encore ». Selon lui, c’est à Ziguinchor que son étoile a brillé au firmament grâce à la culture mandingue. « Pendant trois ans, nous animions les soirées du bateau le Joola, avant le naufrage bien sûr ». C’est en 2002 qu’il quitta la capitale du sud pour rentrer au bercail et entamer une carrière musicale en solo. « D’ailleurs, je viens de terminer un single dénommé « Dogua door » (qui signifie le début ou l’entame)», raconte-t-il, non sans remercier les autorités municipales et administratives du département de Tivaoune qui dit-il, l’ont beaucoup accompagné.

post

« J’ai reçu les conseils de feu Ibra Kassé, le papa de l’artiste Alioune Kassé, avant d’entamer ma carrière musicale »

Le partage de l'info