Où est passé le Festi Fith annoncé à grande pompe ?

post 18 Octobre 2022 , le Maire Babacar DIOP organisait une conférence de presse pour lancer  l’agenda culturel 2022-2023.

Le maire de Thiès, Babacar Diop, a  procédé ce mardi 18 Octobre au lancement officiel de son agenda culturel qui devrait coûter 203 millions de FCFA, dont 100 millions réservés au Festival international des films francophones de Thiès (Festi Fifth) du 16 au 24 juin 2023.

Le  festival international des films francophones de Thiès (Festi Fifth) qui  était prévu en juin, était annoncé comme l’activité phare de l’agenda culturel de la ville de Thiès pour 2022-2023.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à l’hôtel de ville de Thiès, l’édile de la capitale du rail avait indiqué que cet agenda culturel, dont le programme a été concocté par des artistes thiéssois pour l’essentiel, va débuter en novembre prochain.

 Le programme de ce festival prévoit aussi des rencontres littéraires, avec de grands noms de la littérature, comme Boubacar Boris Diop, Felwine Sarr, des projections de film, des expositions d’arts visuels et un concours de mode pour les couturiers de la ville.

Un camp de vacances, un forum de l’entreprenariat, un salon du livre de la jeunesse, ainsi que des “rencontres culturelles de Thiès” étaient également au programme de la manifestation, en vue de mieux mettre en exergue la diversité culturelle de la ville.

Une “nuit sacrée“, avec des chanteurs musulmans et des chorales chrétiennes, tout comme des concerts de hip-hop figuraient aussi sur l’agenda de cette manifestation qui ne devrait pas entraver la tenue des évènements traditionnels qu’abritait la ville, selon le maire Babacar DIOP, assurant que ces manifestations seront accompagnées par la municipalité.

Le programme devrait être distribué et mis en ligne dans un site web dédié .

Selon le maire de la ville de Thiès, le chanteur Youssou Ndour “avait accepté d’être le parrain” du festival, prévu du 16 au 24 juin 2023, avec à ses côtés, la cinéaste Maty Diop comme marraine.

Des longs métrages fiction, courts métrages, documentaires, des séries francophones et des pièces de théâtre devraient être au programme de ce festival, dont le comité d’organisation est présidé par Babacar Mbaye Diop, professeur de philosophie d’art à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.

Des acteurs culturels, des journalistes, entre autres acteurs, ont été cooptés dans ce comité d’organisation. Parmi eux, la chanteuse thiéssoise Ma Sané, la journaliste Oumy Ndour, ancienne présentatrice à la RTS, la télévision nationale, Papis Diallo, journaliste à la station régionale de la RTS, Thiès FM.

La directrice artistique du festival est une canadienne d’origine camerounaise. Porteuse de ce projet et à la recherche d’une ville pour l’accueillir, elle a été mise en relation avec la ville de Thiès.

Après de longues négociations, les deux parties avaient convenu que les droits d’auteur de l’évènement, principal point de ces pourparlers, reviendraient à la ville de Thiès .

Pour le maire Babacar Diop, “toutes les conditions étaient réunies pour que ce festival soit une réussite“. Il espère que la ville pourra mobiliser assez de sponsors pour financer cet agenda, dont il espère qu’il aura des “retombées artistiques et économiques” pour Thiès.

D'ailleurs certains artistes avaient reproché à la mairie de n’avoir pas adopté une démarche participative, en impliquant les principaux acteurs culturels de la ville.

Babacar Ly Dios, président de l’Association dynamique des artistes plasticiens de Thiès et membre du Collectif “Thiès, ville de culture“, s'était dit “surpris et déçu” par la démarche du maire, qui ne va pas dans le sens de la rupture annoncée par rapport à la gestion de la culture.

M. Ly, par ailleurs président de la commission ad hoc de la SODAV à Thiès, avait noté que les artistes thiéssois “ne se retrouvent pas” dans cet agenda.

 Le maire avait dit être “dans les dispositions d’écouter tout le monde“, pour “améliorer (le projet), prendre des idées et critiques” des artistes, l’essentiel étant de réussir cette première édition. Il a annoncé une séance d’explications avec l’ensemble des artistes.

post

Sagacité Sagacité Citoyen thiessois

Le partage de l'info