JEUNESSE DE MON PAYS,
Sève nourricière de la Nation Sénégalaise,
Force républicaine,
La survie de la « Téranga » est entre nos mains,
« Fagaru wala Fatou yallahou »
« Défarou wala yakou ba faaw ! »

post Monsieur le Président de la République Macky SALL ainsi que toutes les autorités religieuses et traditionnelles portent un grand espoir à l’esprit citoyen de la Jeunesse Sénégalaise.

Ne baissons pas maintenant les bras.
Continuons la mobilisation nationale, engageons l’ultime lutte contre cette pandémie meurtrière qui emporte nos chers et bien aimés compatriotes.

Utilisons tous les moyens, même les plus rudimentaires, et c’est parfaitement possible, pour éradiquer ce fléau dans notre Pays.

J’en appelle aux jeunes fervents Tidianes de faire des « weuzifeu » de lutte contre le virus au soir des vendredis saints ;

Organisons des ‘Sam Faal’ d’expiation du mal covid-19 jusqu’à l’aube des vaillants Baay Faal, « thi ndigël rek »,

Nos mosquées devraient après chaque appel à la prière, rappeler de vive voix, à travers le muezzin, les gestes barrières et le port du masque,

Nous demandons à notre cher Ministre des sports, Monsieur Mactar BÂ, d’organiser des « navétanes de riposte contre le covid-19 » afin que toutes les A.S.C. du Sénégal ainsi que leurs clubs de supporters et artistes puissent galvaniser les mesures édictées par nos autorités sanitaires.

Père Gaston MBENGUE, le plus grand promoteur de lutte de ce pays, devrait tenir son combat du siècle en organisant le « Gala de lutte contre le virus ».

Toutes les écuries et leurs supporters, surtout dans les banlieues dakaroises, devraient se mobiliser pour faire respecter les mesures d’hygiènes et de sécurités.

L’emblématique écurie de Fass devrait, aujourd’hui, chanter et danser le ‘Bakk’ traditionnel et procéder aux rituels ancestraux pour lutter contre le covid,

Nos marchands ambulants et autres vendeurs de « café Touba », vendeurs de cure-dents ou de colas doivent dorénavant adopter et faire adopter ces mesures qui nous sauvent.

Enfin, tous les jeunes de ce pays, de toutes les régions, de quelque bord qu’ils soient, doivent se lever comme un seul homme pour sauver notre Pays contre la corona virus qui dévaste le monde.
Car la seule chose qui compte aujourd’hui c’est la survie de notre Chère Nation.

« Nagnou-keu deuk, bala mougnouy diékali ».

M. Mody DIOP,

Président des jeunes du mouvement Bokk-Défar Senegaal,

Coordonnateur National des jeunes de la Coalition Macky2012 (COJEM12).

post

JEUNESSE DE MON PAYS,
Sève nourricière de la Nation Sénégalaise,
Force républicaine,
La survie de la « Téranga » est entre nos mains,
« Fagaru wala Fatou yallahou »

Le partage de l'info