nouveau avec une équipe dominée par des jeunes de tous segments bien formés et encadrés par des hommes et des femmes expérimentés qui placent l'intérêt national au-dessus de tout.

post La majorité présidentielle a besoin d'un souffle
Pour reconquérir les milieux des élèves et étudiants, il faut mettre à profit le profil d'un ministre issu du milieu sportif doublé d' administrateur civil comme Abdoulaye Sow qui a fait ses preuves dans le campus universitaire Cheikh Anta Diop. Nous devons consolider nos acquis encore pour l'essentiel moins lessivés en terme de capital de sympathie dans les cercles de jeunesse à travers sa modeste personne. Jamais dans l'histoire du campus, un directeur du Coud n'a été aussi applaudi et regretté en quittant son poste de directeur du Coud. C'est un signe assez révélateur de ce qu'il représente à leurs yeux. Donc il est tout désigné comme leader accepté qui peut inverser la tendance des rapports de force au niveau de ce segment social.
Ce qui sera déterminant pour impulser et réorienter le conseil national de la jeunesse qui doit être désormais transformé en opérateur unique porteur de tous les projets en direction des jeunes. Les autres organismes de financements des jeunes comme la DER Jeunes / Femmes doivent être restructurés autour du Conseil National de la Jeunesse.
Pour préparer les assises nationales de la jeunesse, l'ancien ministre Mansour Sy de la fonction publique, un produit du milieu sportif et de la Confejes, pourrait être désigné président du comité préparatoire des termes de références TDR desdites assises de la jeunesse. L'emploi, la capacitation, l'employabilité et l'insertion des jeunes seront au cœur des TDR.
Au plan politique, Aminata assome Diatta a les atouts pour être adjointe d'un nouveau coordonnateur de la mouvance présidentielle.
L'ingénieur des ponts et chaussées, Papa Malick Sow jeune cadre de Thiés qui a fait partie des équipes qui ont matérialisé les projets PPDC en Casamance et actuellement chef de mission adjoint de Promoville Nord et chef de mission du PDZP/PNDL comme chef adjoint et d'autres confirmés dans tous les communes mais insuffisamment utilisés pourraient constituer l'armature de la cellule de communication plus offensive et conquérante.
Quant à la promotion de magistrats au niveau des postes de décisions, elle ne satisfait pas souvent aux attentes. Les exemples en sont fournis par le passage de magistrats à l'ADEPME, au Ministère de l'Intérieur actuellement pour ne citer que cela. Même le magistrat Déme qui a démissionné de sa fonction pour plonger dans la politique découvre à ses dépens la complexité de la chose.
Il nous semble non moins important de souligner également l'urgence d'alléger la coordination de l'activité gouvernementale qui pèse sur le Chef de l'état. La réhabilitation du poste de PM est évoquée dans des discussions de différents salons pour accélérer la mise en service nombreux projets au ralenti comme le TER, la Gare des Gros Porteurs, le Marché d'Intérêt National, pourtant pourvoyeurs d' intenses emplois et de recettes importantes au quotidien.
En parfaite connaissance des niches d'opportunités d'emplois et de services qu'offrent les nombreux projets que vous avez créés et bloqués par des pesanteurs administratives , et pour le succès de votre politique inclusive de relance économique et sociale, nous sommes prêts, et plus que jamais décidés à vous accompagner.

post

Papa Mody Sow journaliste consultant
Administrateur Général du Parti de l'espoir et du progrès-PEP,
membre de la majorité présidentielle

Le partage de l'info