Le prochain Président de la République sera aussi celui des " hydrocarbures".

post Le pays change de paradigme en passant de pays demandeur à un pays convoité avec les nombreuses découvertes en hydrocarbures et la diversité des richesses dans le sous-sol : or, phosphate, zircon, fer, basalte...
Secteur géo -extractif à enjeux et défis multiples : géopolitiques, géostratégiques, sécuritaires, socio-économiques, environnementaux....
L'exception sénégalaise, îlot de stabilité dans une zone de turbulence et d'instabilité, la zone Sahel


APPEL CITOYEN pour un consensus national fort afin que ces ressources soient une bénédiction aussi bien pour les générations actuelles et futures, et un facteur de développement durable.


À l'état de poursuivre le dialogue avec l'ensemble des parties prenantes, de garantir davantage la transparence dans l'exploitation et la gouvernance sur toute la chaîne de valeur du secteur extractif et d'assurer une répartition équitable des ressources.
À l'opposition d'être une force de proposition pour une meilleure gouvernance .
À la société civile, de continuer la veille et l'alerte et d'être dans la co-construction.
À la presse de faciliter davantage l'accès à la bonne information pour les citoyens
Au peuple , à qui la constitution a conféré l'appartenance des ressources naturelles en son article 25, d'être mieux informé, plus actif et responsable et plus exigeant pour une exploitation responsable, respectueuse des droits des communautés et profitable aussi bien aux générations actuelles et futures.

À l'ensemble des acteurs et parties prenantes, d'être dans la COCONSTRUCTION et non la DÉCONSTRUCTION.

En vue des prochaines élections, nous invitons les prochains candidats, toutes obédiences confondues à éviter la "rente" politique à travers ces ressources mais de nous proposer dans leurs projets de société et programmes, une utilisation efficiente, efficace et transparente de la rente gazière, pétrolière et minière.
Qu'ils mettent en avant l'intérêt supérieur de la nation au dessus des intérêts partisans et personnels.

Le Sénégal a un patrimoine immatériel inépuisable, gage de stabilité, de paix et de cohésion sociale et du vivre ensemble.
Les ressources minières, gazières et pétrolières sont des richesses matérielles quantifiables et épuisables.

Nous sommes optimistes pour la bénédiction des ressources avec toutes les réformes majeures déjà entreprises en amont de l'exploitation et surtout l'accès à des informations fiables, exhaustives, accessibles, simplifiées et compréhensibles sur toute la chaîne de valeur du secteur extractif, garanties par l'itie à travers ses rapports et autres canaux de communication.

Vivement que ces ressources "matérielles" ne remettent pas en cause notre patrimoine commun " immatériel".

post

Abdoul Aziz Diop
Société civile
Ancien président commission communication comité national itie Sénégal.

Le partage de l'info