A l'occasion de la fête marquant la fin du Ramadan le président de la république en application de ses prérogatives constitutionnelles a gracié 1.021 personnes détenues dans divers établissements pénitentiaires du pays.

post Le chef de l'Etat offre ainsi à des condamnés définitifs une chance de passer les fêtes avec leur famille et de renouer avec le tissu social. La mesure de clémence concerne des délinquants primaires des condamnés présentant des gages de resocialisation, des mineurs et des personnes souffrants de maladies graves.

post

A l'occasion de la fête marquant la fin du Ramadan de la république en application de ses prérogatives constitutionnelles a gracié 1.021 personnes détenues dans divers établissements pénitentiaires

Le partage de l'info