La police arrête un réseau de trafiquants de drogues à la Zac (Thiès-Nord)

post Thiès, ville carrefour semble être aussi un gîte pour les grands bandits pendant les grands événements comme le Magal et le Gamou. De par sa position géographique et les nouvelles infrastructures routières, la cité du rail est le point de passage des trafiquants et d’autres formes de délinquance. Mais ils oublient les services en charge de la sécurité publique qui ont mis un dispositif rigoureux à leur endroit. Dans la circonscription du poste de police de Nguinth, le dispositif sécuritaire mis sur place porte ces fruits. C’est ainsi que, selon notre source, dans la nuit du 5 octobre, sur la voie de contournement de Thiès-Nord, ils ont immobilisé un véhicule de transport en commun ayant à son bord des malfaiteurs armés jusqu’aux dents.

Suite au contrôle de routine, les forces de l’ordre mettront la main sur 12 personnes pour association de malfaiteurs, détention de chanvre indien à bord d’un moyen de transport public, détention d’armes blanches, détention de comprimés affectant le système nerveux (Snc) et ivresse sur la voie publique et manifeste. Ils ont été appréhendés la veille du Magal précisément à la Zac. Les investigations menées par les policiers ont permis de mettre la main sur plus de 2 kg de chanvre indien conditionné en paquets de 1 kg, 500, 250 grammes et 125 grammes, ainsi que des cornets vendus entre 500 et 1000 Fcfa. Ils ont aussi saisi 15 bouteilles alcoolisées, une dizaine d’armes blanches, une pompe anti-agression et des comprimés baratinés.

post

Les délinquants ont été déférés hier dans l’après-midi devant le procureur.

Le partage de l'info