le poste de santé dispose d’une ambulance mais qu’il fallait débourser 10000 Fcfa ; somme que les populations ne pouvaient pas réunir.

post La tristesse s'est abattue sur la famille Ngom demeurant au village de Baback (Notto-Diobass). Selon les parents de la victime « Madeleine serait morte en donnant la vie à des jumeaux. Habitant le village de Sanghé, elle a rendu l’âme au cours de son évacuation à l’hôpital régional de Thiès, peu après avoir accouché. Les sœurs catholiques soutiennent que l’accouchement s’est bien déroulé. Cette affirmation n’a pas empêché les habitants de Sanghé d’émettre des doutes. Anna, soutient que la défunte a accouché sans problème parce qu’elle a été bien assistée par les sœurs de Sanghé (dont la sage-femme).

« Après l’accouchement, nous lui avons donné de la bouillie. Elle a commencé à saigner. Alors, ils ont essayé de l’évacuer à l’hôpital régional de Thiès en affrétant un véhicule particulier qui est tombé en panne. Le second requis tombera aussi en panne. Le temps mis pour trouver une solution sera fatale à Madeleine Ngom qui décède en cours de route ». Selon notre source, le poste de santé dispose d’une ambulance mais qu’il fallait débourser 10000 Fcfa ; somme que les populations ne pouvaient pas réunir.

post

Anna, soutient que la défunte a accouché sans problème parce qu’elle a été bien assistée par les sœurs de Sanghé (dont la sage-femme).

Le partage de l'info