Notre interlocutrice Sokhna Diouma Sarr est une fidèle talibé du marabout. « Nous gérons juste l'organisation des journées qui démarrent du jeudi 20 au samedi 22 février 2020 ».

« Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, le guide qui a valorisé l’œuvre de son grand père »'

Le Magal de Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké est devenu un rendez-vous culturel pour la communauté des mourides et de la diaspora. Cette édition sera un moment fort de recueillement pour les fidèles musulmans. Sur instruction de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, un de ses lieutenants ou Diawrigne nous briefera sur l'installation du marabout à Toundou Diobass. Diawrigne Madické Ndiaye soutient que le saint homme est l'un des meilleurs guides de la famille mouride. « Il a reçu le Ndigueul de ces parents à bas âges pour s'installer seul dans le Diobass qui était jadis un refuge pour les opposants au pouvoir colonial de l’époque. C’est ainsi que le guide y a construisit une case en paille et a commencé à exploiter un champ pour ses activités agricoles ». Selon ce fidèle, Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké a toujours tourné le dos à la politique, se contentant seulement à mettre les valeurs de Serigne Touba en exergue.

« Ce qui lui permis d’obtenir ce résultat honorifique. Aujourd'hui Toundou Diobass est devenue une grande localité dotée de toutes les infrastructures de base ». Ce serviteur dit avoir été par le comportement du marabout qui n’a jamais réclamé une quelconque Adiya à qui que ce soit. Tout ce qu’il a toujours recommandé, c’est de travailler pour Dieu et pour nos parents, conformément aux recommandations de Khadimou Rassoul ». Un de ses collègues Diawrigne, Fallou Gueye dit remercier Dieu « qui nous a permis d'être les serviteurs du marabout dans sa quête du Tout-Puissant ». Sur le parcours de Serigne Mbacké Madina, il fait comprendre que ce dernier a servi son père Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké et Serigne Touba. « Il était au service de ses frères et exécutait les ordres du marabout. Serigne Mbacké Madina était un Diamant pour son père, parce qu’il avait des dons. Il était modeste et restait très sensible aux problèmes des populations. Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké a hérité son comportement de son père. Il est surtout un grand fédérateur pour avoir noué des relations avec tous les foyers religieux du Sénégal. Il a aussi très vite compris le travail de Serigne Touba pour la communauté musulmane Noire ».

Pour sa part, Diawrigne Chaïba Mangane confirme le leadership du marabout qui est un véritable gestionnaire. « Il a construit des mosquées et des daaras dans tout le Diobass et ne cesse de recommander à les fidèles de travailler pour un seul but, celui de satisfaire la Oumah islamique. Et nous savons que il est l'un des mourides qui a mis en valeur le travail de Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké qui a beaucoup fait pour l'Islam et engagé les plus grands chantiers de Touba. Il est donc notre référence dans ce bas monde et nous prions pour qu'il ait une longue vie et une bonne santé ».

Notre interlocutrice Sokhna Diouma Sarr est une fidèle talibé du marabout. « Nous gérons juste l'organisation des journées qui démarrent du jeudi 20 au samedi 22 février 2020 ».

post

Notre interlocutrice Sokhna Diouma Sarr est une fidèle talibé du marabout. « Nous gérons juste l'organisation des journées qui démarrent du jeudi 20 au samedi 22 février 2020 ».

Le partage de l'info