« Il est temps d’arrêter de s’attaquer au président Macky Sall », affirme Ibou Diouf.

Au cours d’une réunion tenue à la permanence de l’émergence du ministre Ndèye Tické Ndiaye Diop, les jeunes de la majorité présidentielle ont démenti certains jeunes qui avanceraient que « L’Apr allait mal ». Selon Bassirou Sèye, ses camarades et lui ont jugé nécessaire de tenir cette rencontre pour accompagner les mesures du président Macky Sall. Son camarade Talla Diop, du mouvement « Geum Sa Bopp », dit remercier cette « initiative dont l’objectif est de prendre la défense du président de Bby. « D’ailleurs, il y a de cela quelques mois, notre leader avait créé une plateforme pour défendre le régime de Macky Sall. Donc, notre présence ici s’inscrit dans le cadre du Bby ». Pour Massaër Gaye du mouvement Siggi Jotna, « il s’agit de traduire les actes concrets de l’appel de Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop, ministre de l’économie numérique et des télécommunications porte-parole du gouvernement à la fédération de toutes les forces vives qui soutiennent le président Macky Sall à Thiès ».
Ibou Diouf, responsable de la Cojer de Thiès-Ouest de dire que « dorénavant, nous sommes les sentinelles qui vont accompagner toutes les directives de Macky Sall. Parce que nous sommes parfaitement en phase avec lui et nous allons travailler pour l’appropriation active de ses nouvelles initiatives pour le rayonnement socioéconomique et culturel du Sénégal ». Selon lui, toutes les urgences exprimées par les populations de Thiès peuvent et doivent trouver les solutions dans les opportunités offertes par le programme de gouvernance mis en œuvre dans tous les départements ministériels du gouvernement. « Par conséquent, nous n’allons plus accepter que des jeunes avancer que l’Apr va mal », a-t-il notifié avant de remercier le ministre Ndèye Tické Ndiaye Diop, « pour sa démarche fédératrice et qui est en train de rassembler le Bby. Elle a réussi à créer une dynamique unitaire autour de la coalition Bby. C’est l’occasion pour nous de lancer le slogan : Bby va bien- pour contrer ceux qui avancent que -Bby va mal- », a-t-il lancé.

post

« Il est temps d’arrêter de s’attaquer au président Macky Sall », affirme Ibou Diouf.

Le partage de l'info