Momar Ciss dégage une enveloppe de près 7.500.000 Fcfa aux établissements de Keur Mousseu

Conscient que l’éducation est la base de notre savoir-faire, l’édile de la commune de Keur Mousseu affirme qu’à son niveau, tous les investissements faits en direction des écoles de la localité seront récupérés plus tard. C’est ainsi que fidèle à son habitude, Momar Ciss vient de dégainer une somme de près de 7.500.000 Fcfa pour doter les 34 établissements scolaires de sa circonscription communale, de fournitures scolaires. Parallèlement à cette cérémonie riche en couleurs, la collectivité locale a aussi mis 20 parcelles à usage d’habitation au personnel enseignant, ainsi qu’un lot important de mobilier pour relever le plateau technique des écoles.

L’Inspecteur de l’éducation et de la formation du département de Thiès Abdoulaye Diallo, invité d’honneur de ladite cérémonie, a saisi l’occasion pour faire le bilan de l’année scolaire 2018/2019. « La commune de Keur Mousseu a fait des performances considérables et les résultats obtenus aussi bien Bac, au Bfem et au Cfee sont la parfaite illustration de l’engagement du maire Momar Ciss ». Selon lui, les parcelles à usage d’habitation qu’il vient d’offrir aux enseignants est sans contexte, une autre source de motivation.

Pour sa part, le président de la commission éducation du conseil municipal, Issa Diouf a profité de la tribune pour lister les réalisations obtenues sous l’ère du maire. « Il y a eu des lycées, des Cem et des écoles privées qui sont les bénéficiaires. Parce que Momar Ciss a demandé d’impliquer tous les acteurs de l’école. Même si les lycées et Cem sont des compétences du Conseil départemental, il n’en demeure pas moins que le maire a demandé à ce qu’ils soient intégrés dans les dotations ». D’autre part, l’édile a pris cette année trois immeubles dont les coûts du loyer s’élèvent à 750000 Fcfa, pour loger les étudiants ressortissants de Keur Moussa à Dakar. Ce même geste sera répété dans toutes les universités du Sénégal. « Ceci est juste des points qu’on devait tenir informés à l’autorité académique », a-t-il déclaré.

Le maire dira toute sa satisfaction de voir que la commune est devenue une collectivité locale et une commune de l’excellence dans le domaine de l’éducation. « Je suis très touché par les propos de l’Ief de Thiès département. L’éducation est la base de notre savoir-faire. Ce qui veut dire que tous ces investissements seront récupérés quand nos enfants réussiront dans leurs études. Nous faisons aussi énormément de sacrifices pour mettre les acteurs de l’école à l’aise afin qu’ils exercent leur travail sans soucis majeurs ».

Poursuivant, Momar Ciss dira que le conseil municipal a le fardeau de gérer la collectivité locale en toute transparence. « Par conséquent, j’ai voulu tout faire pour permettre l’effectivité du slogan -Oubi Tey Diang Tey-. Nous participons également au bien-être de nos étudiants », a-t-il dit avant de remercier leur partenaire technique « Mieux Vivre » qui les accompagne dans les secteurs de la santé et de l’éducation. « Cette structure vient de nous doter de tables bancs et de chaises, ainsi que de 34 bureaux destinés aux maîtres. Pour dire que notre collectivité locale, à l’instar des autres, a besoin de ce genre de partenariat pour l’accompagner dans le développement durable ».

Il n’a pas manqué de remercier la société Dangoté « qui a financé un Cem moderne dans le quartier de Niakhite et ce, dans le cadre de la Rse. Il a confondu dans ses remerciements tous les acteurs et promet d’être exclusivement à leur disposition pour mieux les servir. Momar Ciss s’est aussi dit très satisfait du bilan de sa commune. L’activité a eu pour cadre l’hôtel de ville de Keur Mousseu ce lundi 30 septembre 2019.

post

Le maire dira toute sa satisfaction de voir que la commune est devenue une collectivité locale et une commune de l’excellence dans le domaine de l’éducation.

Le partage de l'info